Acheter en ligne La revue de prestige des Amis du Cadre Noir 2017 (102 pages)

Edito du Colonel DELAPIERRE

Le régiment de cavalerie de la Garde républicaine avec le cadre noir de Saumur au printemps des écuyers… voilà une affiche qui ne s’était pas vue depuis 2006, lorsque le colonel Loïc de la Porte du Theil, écuyer en chef après avoir lui-même commandé le régiment de cavalerie, avait initié cette rencontre.

Dernier régiment monté, force équestre projetable du ministère de l’Intérieur, le régiment de cavalerie de la Garde républicaine est avant tout une formation opérationnelle, dont les missions de sécurité publiques, menées dans la capitale et sur l’ensemble du territoire français, représentent depuis plusieurs années une grande part de son activité.

Entretenant la pratique de l’équitation en arme, le régiment de cavalerie perpétue au travers des escortes et des défilés, le savoir-faire des régiments d’autrefois.

Tradition et modernité, c’est donc bien de cela dont il s’agit ! Tradition de l’équitation militaire attachée à la codification des mouvements et des cadres d’ordres, à la perpétuation des techniques équestres et à la mise en valeur de sa fanfare, modernité du cheval utilisé comme « moyen » populaire dédié à la sécurité publique…

Les formations équestres du régiment appelées à évoluer devant vous sont avant tout l’émanation de ce qui constitue l’entraînement des chevaux et des cavaliers en vue d’assurer la grande polyvalence de leurs missions.

Ainsi, forts de nos différences et de notre amitié, souhaitons que ce Printemps des écuyers, qui unit Cadre noir et Garde républicaine, nous permettent de réjouir notre public autour d’une même passion du cheval et de l’équitation de tradition française.

Colonel DELAPIERRE – commandant le régiment de cavalerie de la Garde Républicaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *