Acheter en ligne La revue de prestige des Amis du Cadre Noir 2017 (102 pages)

Colonel Danloux (1878-1965)

Danloux

Né en 1878 Danloux mourra en 1965.

Vie équestre

Danloux commence de bonne heure sa carrière militaire. Cavalier du Cadre noir de Saumur l’élève Danloux se montre très doué. Il est avide de travail et veut aller toujours plus loin. Il suit l’enseignement d’un maître émérite le commandant Montjou écuyer en chef qui a lui même été formé par le général L’Hotte. Danloux devient sous-écuyer en 1905 puis après avoir accédé au grade de colonel, écuyer en chef de 1929 à 1933.

Tout au long de sa carrière, il a montré un remarquable talent de cavalier faisant preuve d’un véritable esprit créatif. Aidé de l’officier italien Alvisi, il revoit, corrige et approfondit la méthode  de la position à l’obstacle qui avait été mise au point par le capitaine Frederico Caprilli.
Le principe de la monte en suspension, buste fléchi vers l’avant avait déjà contribué à soulager le dos du cheval pendant le saut mais la position du cavalier à l’obstacle restait un peu raide. Le colonel Danloux parvint à résoudre ce problème en insistant sur la souplesse des articulations (théorie du Z) qui permet aux cavaliers d’amortir beaucoup plus en douceur les principales phases du saut.
Pour faciliter cette position et renforcer la stabilité du cavalier, en collaboration avec Alvisi, il met au point une selle d’un nouveau genre avec des taquets plus prononcés et un siège plus creux. Cette selle qui porte le nom de son créateur restera longtemps le modèle de référence pour les selles d’obstacle et les selles mixtes.

Citations

Le culte de la tradition n’exclut pas l’amour du progrès.