Acheter en ligne La revue de prestige des Amis du Cadre Noir 2017 (102 pages)

Lieutenant-colonel Margot (1902-1998)

Fils d’officier, Georges Margot naît à Versailles le 30 mai 1902. Engagé en 1926, il choisit le métier des armes et sert, en particulier, au 9e Régiments de Dragons à Épernay où il attire déjà l’attention du commandant Lesage et du Colonel Challan Belval. Il décède le 5 octobre 1998.

Vie équestre

Promu officier en 1932, il participe dès 1936 aux Jeux olympiques de Berlin en concours complet avant d’être affecté comme sous-écuyer à l’École de Cavalerie en 1937. La guerre le trouve au 14e Régiment de Dragons portés où il se distingue en mai 1940. Puis c’est la captivité à Nienburg-sur-Weser (Oflag XB) jusqu’en mai 1945. Le 1er février 1946, il est nommé instructeur en chef d’équitation à Saumur pour y rétablir le Manège de l’École de Cavalerie. Dès 1947, celui-ci participe à effectif complet au carrousel et à partir de 1952, renoue avec les tournées à l’étranger.
Il reste le seul à avoir participé, comme écuyer en chef, à une épreuve publique notamment en Dressage International à Berne en 1951 et préside le jury des Jeux Olympiques à Tokyo en 1964 et à Mexico en 1968.
Il préparait déjà le Cadre noir à la profonde mutation qui allait bouleverser le monde de l’équitation à partir des années 60. Fidèle continuateur des généraux L‘Hotte et Wattel, il a contribué au rayonnement de la doctrine de Saumur en appliquant brillamment ses principes et en illustrant les écrits du général Decarpentry.

Palmarès

Sélectionné olympique de concours complet en 1936 à Berlin sur Sayda

Ouvrages

Comment juger : 1967
La doctrine équestre française : 1983

N.D.L.R. La doctrine équestre française est reprise dans l’ouvrage du général Pierre DURAND « Le Cadre noir du Colonel MARGOT » disponible à la boutique des Amis du Cadre noir.